Ils ont changé de métier, ils témoignent : D’ingénieur à Graphiste

Diplômé en ingénierie, j’étais encore jusqu’en 2009 employé des collectivités. Gérer les ressources en eau était ma principale tâche. Et soudain il n’est passé par la tête de quitter le salariat pour travailler à mon compte personnel. C’est ainsi que je me suis reconverti dans l’illustration, le graphisme, les dessins en un mot, les arts créatifs. Je n’ai pas reçu une formation particulière. Je suis un bel exemple de l’autodidactique. Les seules choses que j’ai jugé utile de faire sont :

  • suivre mon intuition ;
  • me faire conseiller par quelques proches ;
  • m’inscrire à certains cours de dessin juste pour avoir une base académique ;
  • comparer mes productions à celles des professionnels.

Voilà comment je me suis reconverti. Tout s’est passé à une vitesse incroyable. Aujourd’hui, je reçois des commandes qu’un débutant n’aurait jamais espérées. Je dois ajouter que cette reconversion est intervenue à 30 ans et j’avoue que j’en suis comblée. Oui ! Ce n’est pas l’énergie qui nous manque à cet âge pour réaliser nos rêves.

Mais je ne me suis pas arrêté à ce niveau puisque j’ai toujours envie de grandir professionnellement. Après donc un bon moment dans le graphisme et l’illustration, je suis ensuite devenu auteur, coordonnateur de publication et éditeur. La publication de « Franckushima » en mars 2016 était le sacre des années de travail. Cette investigation journalistique de 3 bonnes années est essai graphique dont la publication m’a hissé au rang des grands et m’a ouvert d’autres protes.

Actuellement, je compte retourner au statut salarial en envisageant une charge de communication dans une structure associative (ONG par exemple). Cela est dû à ma condition familiale (enfant de petit âge) qui exige un peu plus de stabilité, l’autre facette des métiers libéraux.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

www.000webhost.com